En passant

Fluctuat nec mergitur

Paris-Ville

Vendredi 13 novembre au matin

La journée de la gentillesse commence bien. C’est l’anniversaire de mon amoureux. Une énergie douce est dans l’air. Le friday wear est de mise. Dans quelques heures, le week end arrive.

Vendredi 13 novembre au soir

La table est débarrassée, les enfants sont couchés. Certains s’installent dans des coques de gradins, d’autres dans leurs fauteuils de salon. Certains font la queue pour un concert, d’autres cherchent une place pour dîner.

Le match se finit.

Tiens, c’est bizarre, ils ont arrêté la transmission…

Vendredi 13 novembre dans la nuit

Cette sale manie de vérifier les infos avant d’aller se coucher. Des bribes de phrases sont dites. Stade de France, explosions, Bataclan, 100 morts… je ne comprends rien, je ne veux rien comprendre. Il n’y a pas assez de détails ou il y en a trop. Je me rendors.

Samedi 14 novembre au matin

6h30 : je scrolle.

7h : je zappe.

9h : j’éteins.

fluctuat nec mergitur

Non, cette fois-ci, ils ne m’auront pas. Cette fois-ci, je continue, je ne m’effondre pas. Cette fois-ci, j’explique à mes enfants sans avoir les yeux gonflés et la voie étouffée. Cette fois-ci, c’est moi qui soutient les plus désorientés.

Pour tous ceux qui ont été touchés dans leur dos, dans leur tête, dans leur cœur.

Pour tout ceux qui ont secouru, porté, identifié, soigné… sauvé.Peace_for_Paris.svg

Pour tout ceux qui ont créé des #PorteOuverte, lancé un safety check, imaginé des symboles.

Pour tout ceux qui ont allumé des bougies, des monuments, des cigarettes.

Pour tout ceux qui ont ouvert leurs portes, transmis les messages, les photos.

Pour tout ceux qui sont morts, pour leurs familles, leurs amis, leurs collègues.

Pour tout ceux qui vont boire un coup en terrasse, qui jouent leur concert, qui donnent leur sang.

Je veux faire partie des plus forts pour relever les plus faibles. Les plus yang pour soutenir les plus yin.

Debout, comme tant d’autres.

Une réflexion au sujet de « Fluctuat nec mergitur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *