Le sel et l’orange

lampes-de-sel

Découverte de la lampe à sel

Un jour, une tante m’offre une lampe à sel. A part la trouver jolie et la goûter discrètement en tendant la langue au passage, je n’y connaissais rien. Mais ça, c’était avant ! Vous avez remarqué que la lumière impacte notre comportement. Nous avons tous des luminaires chez nous. L’influence d’une lampe halogène, d’un néon ou encore d’une bougie est différente. Ce billet vous parle d’une lumière toute douce qui amène plénitude et force de par sa forme, sa couleur et son élément.
 
Dans la chambre de ma fille, la boule à led qui sert de veilleuse rend l’âme après beaucoup d’heures de bons et loyaux services. Tous les parents comprendront qu’il faut être réactif, pallier ce problème lumineux rapidement, pour ne pas avoir à allumer couloir, salle de bain, toilettes… Bref, vous connaissez la chanson.

Adieu donc led, je te remplace par du sel.

Enfin, je vais pouvoir amener un éclairage « Feng Shui » chez mes enfants.

Jacquemet-Jean-Paul-Les-Lampes-En-Cristal-De-Sel-Vitamines-De-L-air-Livre-387679830_ML

Avec cet achat, un livre de 207 pages m’a été offert. Une couverture peu engageante, à vrai dire, avec écrit dessus « 45 000 exemplaires, 4ème édition, préface de Nathalie Simon » !!

Que de promesses…

Je présente donc, enthousiaste, la lampe à ma fille. On l’installe, on l’allume, on éteint le plafonnier, on se met en condition. Et sans même lire les 207 pages, on sent dans l’atmosphère comme un petit goût de bien être.

Sa lumière indirecte est douce, belle, tamisée, chaleureuse.

Quelques jours après, j’ai ouvert Le livre.

En 207 pages, on peut en apprendre des choses. Cependant, je ne vais pas vous parler du rôle du sel dans l’Histoire (eh oui ! la fameuse Gabelle.), de la physiologie humaine, de l’ionisation de l’air, de la lithothérapie, de la prévention du vieillissement cérébral, ni de l’accélération du transit car vous n’êtes pas là pour ça (quoique ça puisse en intéresser certains).

Je vais aborder un des aspects spécifiques de ces lampes : l’influence de la couleur.

Parlons chromothérapie : l’orange

Chaque lampe a sa couleur car chaque lampe a son histoire. Elle n’est pas blanche comme le sel que l’on connait. Grottes_de_Cristal_de_Naica-jpgEnq quelques mots, c’est du sel marin fossilisé datant de l’ère secondaire. Un peu bout d’histoire, ça peut pas faire de mal. L’éventail de luminosité passe du jaune au rouge, en passant par l’orange. Voici les différentes propriétés et influences de cette couleur dans notre monde occidental :

– L’orange est une couleur chaude, intime.

– Elle évoque le soleil, le feu, la chaleur.

– Elle développe la réflexion, la concentration, l’introspection.

– Elle crée une ambiance accueillante, conviviale, rassurant.

– Elle entraîne la joie de vivre.

Et pleins d’autres choses encore.

Où les installer ?

A la maison, vous pouvez les installer dans les bureaux, les chambres, l’entrée, le salon. N’importe quel endroit où vous voulez créer une atmosphère de tranquillité, de relaxation et de sérénité.

Si vous êtes en profession libérale, vos clients apprécieront dans la salle d’attente, à coté de la table de massage, sur votre bureau lors de consultation le coté relaxant et serein.

Si vous pratiquez la relaxation, le yoga, la méditation, vous devez surement déjà connaitre.

Vous pouvez en trouver à partir de 15 euros. Il y en a de toutes tailles, sculptées, jolies, très leds (ahah). Regardez d’où elle provient (les cristaux de sel doivent être puisés dans les mines des contreforts de l’Himalaya). Allez dans des boutiques spécialisées pour vous faire conseiller et à vous la plénitude.

Si vous voulez en savoir plus sur la chromo thérapie :
http://www.color-institute.com/Francais/Symbolique/04Orangefr.html
cliquez commentez partagez le blog de feng shui phoenix

4 réflexions au sujet de « Le sel et l’orange »

  1. Tu m’as fait rire ! Dès l’intro, mais encore plus à la lecture de ton billet en entier, on te retrouve parfaitement 😉

    Merci pour ces conseils en tous cas, ça fait réfléchir sur le sujet !

  2. Alors … que dire ? Simplement que depuis la lecture de ton billet, ma fille ne s’endort plus sans la lumière du couloir ou de la salle de bain à côté !!! Argggh ! Tout allait bien jusqu’à un soir d’orage qui a déstabilisé tout le rituel du coucher et surtout de l’endormissement…J’ai une pensée pour la lampe à sel chaque soir 🙂 je songe sérieusement à me délester de 15€ pour des cristaux d’Himalaya… elle qui a déjà le « capteur de mauvais rêves » chers aux amérindiens ! Merci pour tes conseils en tous cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *