Le concept

Le Feng shui est un art de vivre basé sur l’idée que nous sommes tous reliés à tout ce qui existe dans l’univers et que nous faisons partie d’un immense entrelacement. Ce qui se produit à un endroit, affecte à un moment tout le réseau sans que nous puissions même en connaitre l’étendu. C’est l’effet papillon. L’atmosphère des lieux d’habitations ou de travail a une influence non négligeable sur notre humeur, les relations que nous avons les uns avec les autres. Elle joue aussi sur notre créativité, notre concentration, notre joie, notre élan de vie. Le Feng Shui est l’art de créer dans votre maison, dans vos bureaux, votre boutique une atmosphère qui favorisera tout ce que vous entreprenez.

L’origine

Le premier à parler de cette unité est Lao Tseu, (VI ou Vème siècle avant JC) Taoïste ermite, il pense que l’homme est bien peu de chose face à une Nature puissante et riche. Il considère que l’homme, face à cette intelligence, est le sujet et non le maitre.  A la même époque en Occident, la pensée philosophique qui sera la base de notre pensée encore aujourd’hui est totalement différente, voire antinomique puisque selon Platon, « l’homme est la mesure de toute chose ».

Le Feng Shui est donc basé sur la Nature dont nous faisons partie et sur l’observation de celle-ci.

Le Chi 

Le mot chinois Chi ou Qi n’a pas d’équivalent en français. Qu’est-ce que le chi ? Une vibration ?

Le Chi est une force imperceptible et délicate qui se déplace dans le corps et dans l’environnement. Appelé aussi « énergie vitale », Prana pour les adeptes du Yoga et de la spiritualité indienne ou Ki au Japon, le Chi est le souffle de vie présent dans chaque être vivant. C’est une composante de l’existence même. C’est un processus spontané. Le cœur bat, les cheveux poussent, la respiration est autonome. C’est un principe d’auto organisation comme les nuages, l’écume, les arbres. C’est lui qui nous anime et qui alimente les lieux de vie. Il arrive de l’extérieur et est en constante interaction avec l’intérieur.  La médecine chinoise, l’acupuncture sont fondées sur la notion de Chi qui influence notre humeur, nos émotions, notre santé, nos organes.

Le Feng Shui permet de détecter les mouvements et les qualités du Chi et si nécessaire, de les corriger.

« La maison n’est pas juste les murs mais l’espace entre ». Lao Tseu

questce-quele-FS

Le Yin et le Yang

Le yin et le yang sont un couple, indissociable et complémentaire. Ils sont liés, associés et sont la base tout, du Un. Existerait-il la nuit sans le jour ? le chaud sans le froid ? la lumière sans l’obscurité ? le vide sans le plein ? Chacun précède l’autre, lui donne son éclat, son utilité. Ses deux entités se combattent et s’attirent dans un échange incessant. Tout est toujours une question d’équilibre et non de bien ou de mauvais. Rien ne dure et tout est un échange harmonieux.

Le taiji en est le symbole parfait et équilibré où le yin est dans le yang et le yang est dans le yin.

Dans l’intérieur des maisons, l’équilibre entre le yin et le yang amène à l’harmonie. Chaque pièce de vie est attribuée à l’un ou à l’autre. Les lieux de vie où tout le monde se retrouve ensemble seront majoritairement yang et les pièces dites de nuit, de concentration, de travail seront principalement yin.

Les 5 éléments

Cette théorie a vu le jour au IVème siècle avec J.-C. C’est un outil de base dans la pensée taoïste et dans tout ce qui en dérive (comme les pratiques thérapeutiques et le Feng Shui bien sur).

Les 5 éléments appelés aussi les 5 agents, ou les 5 phases, sont le feu, la terre, le métal, l’eau et le bois. Chacun de ses éléments a son propre Chi ainsi que sa saison, sa forme, ses couleurs, ses organes, sa saveur, son orientation…

Comme le yin et le yang, c’est 5 éléments sont dépendants les uns des autres car ils s’engendrent, s’influencent, se contrôlent et peuvent même se détruire entre eux.  Le bois a besoin de l’eau et engendre le feu comme le printemps engendre l’été mais l’eau éteint aussi le feu, comme le feu fait fondre le métal. En observant où sont les éléments et comment ils sont distribués dans la maison, nous pouvons voir si les secteurs de vies sont équilibrés ou pas.

Les animaux symboliques

Les expertises Feng Shui commencent toujours par une étude de l’environnement. Ce sera même la plus déterminante. Car même si votre maison et vos bureaux sont en parfait harmonie avec les préceptes Feng Shui, un environnement désastreux, trop bruyant, sale, menaçant l’emportera à plus ou moins long terme sur vous et vos semblables. Tout ce qui entoure le lieu étudié (structures, cours d’eau, trafic routier…) est examiné pour voir comment il agit sur le cadre de vie.

Les animaux célestes sont repérables sur les livres anciens avec leurs couleurs. Ils étaient ainsi compréhensibles par tous. La tortue noire, le dragon vert, le tigre blanc et le phoenix rouge sont des symboles puissants et importants dans le Feng Shui de la forme. En prenant la mesure de leur signification, il est possible d’analyser, de corriger et d’améliorer le cadre de vie de chacun.

Le Pa Kua et le Lo-Shu

Avec l’école de la boussole, les maitres Feng Shui tentent d’aligner le Chi des hommes et de leur environnement. Des calculs sont développés et des techniques fondées sur les symboles du PaKua et du carré Lo-Shu.

Autrefois, les maitres Feng Shui utilisaient la boussole géomantique appelée Lo Pan, boussole d’utilisation extrêmement complexe. Aujourd’hui, une boussole précise peut être employée.

Les différentes directions permettent de diviser les lieux en 9 secteurs. Chaque secteur a son élément, sa forme, ses couleurs, ainsi que ces significations. Ainsi, la direction Est correspond au bois, au printemps, au vert, au passé, à la santé, au fils aîné etc….

Grâce à ses formulations, les dates de naissances ainsi que les caractères et éléments propres à chaque individu sont une indication indispensable pour relier l’humain à son environnement.

questce-quele-FS-bousole-feng-shui-orientation